ENCORE LE SUD . . .



Encore un grand zigzag à la surface du globe et un changement de cap radical pour le voyage en bateau qui s'est déroulé du 22 Mars au 21 Avril 2017 : direction le Grand Sud à bord d'un navire peu ordinaire, le Marion Dufresne II. C'est un long voyage franco-français, qui depuis l'île de la Réunion, permet de participer au ravitaillement de ces poussières de territoire français que sont les îles Crozet, Kerguelen, Amsterdam et Tromelin, dispersées au fin fond de l'océan Indien et dépendant des Terres Australes et Antarctiques Françaises (T.A.A.F.).

Le Marion Dufresne à Port-aux-Français (Kerguelen - Avril 2017)
Et comme cette longue navigation, jusqu'à tutoyer les 50èmes hurlants du sud de l'océan Indien, ne sera vraisemblablement pas qu'une promenade de santé, Nelly a préféré s'abstenir et m'a donc laissé seul à la barre du Marion Dufresne pour un voyage de quatre semaines.


Au-delà d'un intérêt nautique indiscutable, ce voyage est aussi l'opportunité de partir à la découverte des îles australes lors de longues randonnées pédestres dans une nature à l’état brut abritant une faune et une flore extrêmement riches, ou de bivouacs dans des cabanes sommairement aménagées et disséminées au cœur de paysages grandioses mais rudes.


Les deux cartes ci-dessous matérialisent la position et l'éloignement de ces terres méconnues.

En rouge, la rotation du Marion Dufresne II (Mars - Avril 2017)

 

La rotation complète du Marion Dufresne pour desservir ces îles est de 5.400 milles nautiques, soit 10.000 km (y compris un petit détour par l'île Tromelin). Une belle boucle !


Et pour compléter le schéma, il faut juste préciser que les îles Crozet ou Kerguelen sont situées à environ 2.200 km du continent Antarctique. L'archipel des Crozet est à 2.600 km de Port-Elizabeth (Afrique du Sud) ; 4.300 km séparent les Kerguelen de Fremantle (Australie) et l'île Amsterdam est également séparée de Fremantle par 3.500 km d'océan.


L'éloignement fait de ces terres une des dernières étrangetés de l'époque actuelle : faute d'infrastructures, aucun avion ne peut réduire la distance et le temps pour s'y rendre ! Les T.A.A.F., difficile de faire plus isolé !

8 commentaires:

  1. waouh !! ce sera magique ! joëlle

    RépondreSupprimer
  2. Encore un beau voyage en mer ! Bonne navigation à toi !
    Rapporte-nous de belles vidéos et photos 😉📹📷
    Bisous de nous 4

    RépondreSupprimer
  3. M.M.G.15 Mars 19.15
    Encore un voyage remarquable pour ce globetrotter
    impénitent.Bon séjour dans le grand Sud.

    RépondreSupprimer
  4. une très belle balade, sur mer et sur terre... Profites-en bien !! et vivement la mise en ligne de ton carnet de voyage ;)

    RépondreSupprimer
  5. Merci de nous faire découvrir ces petits bouts de territoire, dont on ne parle pas tous les jours !
    Certainement de beaux paysages à croquer à ton retour.
    Ouvre bien les yeux.
    Euh pour le pilotage du navire, tu as le permis?? je ne voudrais pas de soucis avec les TAAF!
    Bon voyage
    Les havrais qui préparent les 500 ans de leur ville ... en t'attendant.

    RépondreSupprimer
  6. Encore un magnifique voyage en vue !!
    Grâce à ce nouveau périple, tu vas pouvoir mettre de nouveaux drapeaux sur ton planisphère.
    Prends-en plein les yeux!

    RépondreSupprimer
  7. Belle aventure mon JJ ! tu en auras des choses à nous raconter et des photos à nous montrer pendant que ta Nelly chérie nous fera ses merveilleuses crêpes ! les jojos

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour jean Jacques donc bientôt le retour dans ce monde de fous profite bien de ces derniers jours pour savourer cette tranquillité nécessaire avant de repartir sur le plancher des vaches. En attendant ton retour et je sais plein de souvenirs photographiques je te souhaite également une bonne fin de voyage .
    Martine et Erick

    RépondreSupprimer